Drépanocytose

Drépanyl : solution Africaine contre la drépanocytose

La drépanocytose est une maladie du sang qui affecte la forme et la fonction des globules rouges. Elle est causée par une mutation génétique qui modifie la structure de l’hémoglobine, la protéine qui transporte l’oxygène dans le sang. Les globules rouges normaux sont ronds et souples, ce qui leur permet de circuler facilement dans les vaisseaux sanguins. Les globules rouges drépanocytaires sont rigides et ont une forme de faucille ou de croissant, ce qui les rend plus fragiles et plus susceptibles de s’agglutiner et de bloquer la circulation sanguine. Cela peut entraîner des complications graves, telles que des crises douloureuses, des infections, des lésions d’organes et une anémie.

La drépanocytose est une maladie héréditaire qui se transmet de parents à enfants. Pour être atteint de drépanocytose, il faut hériter de deux copies du gène muté, une de chaque parent. Les personnes qui n’héritent que d’une copie du gène muté sont appelées porteurs ou hétérozygotes. Elles ne présentent pas les symptômes de la maladie, mais elles peuvent transmettre le gène muté à leurs enfants. La drépanocytose est plus fréquente chez les personnes originaires d’Afrique, des Antilles, du Moyen-Orient, de l’Inde et des régions méditerranéennes. Il n’existe pas de traitement curatif pour la drépanocytose, mais il existe des moyens de prévenir et de soulager les complications. Le dépistage précoce, le suivi médical régulier, la vaccination, la prophylaxie antibiotique, l’hydratation, le traitement de la douleur et les transfusions sanguines sont des mesures qui peuvent améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de drépanocytose. Dans certains cas, une greffe de moelle osseuse peut être envisagée pour remplacer les cellules souches du sang par des cellules saines provenant d’un donneur compatible. La recherche se poursuit pour développer de nouveaux traitements, tels que la thérapie génique ou l’utilisation de médicaments qui favorisent la production d’hémoglobine fœtale.

Les laboratoires TBC ont ressuscité les traitements traditionnels utilisés en Afrique depuis la nuit des temps en utilisant uniquement les plantes médicinales. Nous avons combiné la Fagaricine et les extraits de plantes contenant un mélange Nitidine, Palmatine, Jatrorrhizine, canadine, berbérine. La drépanocytose est une maladie grave qui nécessite une prise en charge adaptée et personnalisée. Elle peut avoir un impact important sur la santé physique et psychologique des personnes atteintes et de leur entourage. Il est donc essentiel de sensibiliser le public à cette maladie et de soutenir les patients et leurs familles.

Références bibliographiques :

Nanfack Pauline, Biapa Nya Prosper Cabral, Pieme Constant Anatole, Ama Moor Vicky Jocelyne, Moukette Bruno and Ngogang Yonkeu Jeanne. The in vitro antisickling and antioxidant effects of aqueous extracts Zanthoxyllum heitzii on sickle cell disorder. BMC  Complementary and Alternative Medicine 2013, 13:162 Page 2 of 7. http://www.biomedcentral.com/1472-6882/13/162

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *